Think Tank Populaire

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2009

13 novembre, 2009

Confusion Nationale

Classé sous Politique — yrepnomis @ 18:53

           Les débats sur la pédagogie sont voués à un échec total car les partisans des deux écoles sont complètement bornés. On a d’un côté les défenseurs de la méthode classique qui rejettent en bloc tous les préceptes de la pédagogie moderne alors que certains d’entre eux sont pertinents. Je me rappelle d’un débat où une enseignante hystériques (lesquelles ne le sont pas?) a agressé François Hollande en réfutant l’idée que l’élève est au centre de l’Ecole et celle que l’enfant doit s’amuser en classe. Il faudrait donc mettre l’élève au second plan (mais dans ce cas, pour qui est faite l’Ecole?) et que les enfants s’ennuient?

          De l’autre côté on a des démagogues défenseurs de la méthode moderne, qui nie le charme de l’Ecole traditionnelle, alors qu’elle en avait de toute évidence. Ceux-là ont choisi une interprétation fâcheuse des théories modernes. Partant du principe qu’il fallait s’adapter à l’élève, ils ont fait ce que voulait l’élève, alors qu’il faut faire ce dont il a besoin. La nuance est grande! Un élève qui a des difficultés en français voudra faire des maths pour ramener une bonne note à la maison alors qu’il aurait besoin de faire du français pour progresser. Il ne faut donc pas faire ce que veut l’élève, les classiques avaient raison sur ce point. Quant à l’élève qui est au centre du système, cela ne veut pas dire que l’élève dirige l’Ecole, car il n’a pas le discernement nécessaire pour ça, mais qu’il est au centre de nos préoccupations. Quant à l’éventuel amusement de l’élève en classe, c’est envisageable mais seulement avec une certaine rigueur. Il ne faut pas laisser l’élève faire ce qu’il veut car il ne voudrait pas travailler (moi, je ne voulais même pas aller à l’Ecole). Mais il faut proposer des exercices ludiques et concrets qui le stimuleront.

         Il y a un dernier point sur lequel les modernes se trompent lourdement. Ils veulent que l’enfant se crée son propre savoir. C’est une grave erreur. L’Ecole a pour but de réaliser une des valeurs de la République : l’égalité. L’objectif est donc que les élèves apprennent les mêmes choses (du moins pendant la scolarité obligatoire) pour avoir les mêmes chances plus tard. Il importe d’enseigner aux enfants un tronc commun, c’est-à-dire des concepts que tous les Français doivent connaître. A propos de ce tronc commun, des choix absurdes ont été faits. Est-ce nécessaire d’enseigner la tectonique des plaques aux élèves de CM1? C’est intéressant pour ceux qui veulent faire des études scientifiques poussées, mais tous les Français n’en ont pas besoin. En revanche il faudrait s’assurer que tous les élèves aient des bonnes bases en grammaire en entrant en sixième (ce qui n’est pas le cas). Il faut, d’autre part, réhabiliter l’idée que le professeur dirige la classe.

TSTL : Technicien Supérieur... |
Le Blog de la Cabrery / Lon... |
La Réserve opérationnelle d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les Couêts Bouguenais
| Coaching paroles et textes
| Les jeunes et la publicité ...